Les choses comme elles sont

Il est clair que les choses ne se passent pas toujours comme nous voudrions qu’elles se passent. Il y a des moments où nous sentons que nous cherchons quelque chose qui ne nous est pas réservé, frappons à des portes qui ne s’ouvrent pas, attendons des miracles qui ne se manifestent pas.

Heureusement que les choses sont ainsi – si tout marchait comme nous le souhaitons, nous n’aurions bientôt plus de sujet pour écrire le scénario de nos journées. Ce scénario a nos rêves pour aliment, mais notre lutte en est l’énergie. Et comme il arrive toujours aux guerriers qui consacrent leur énergie au Bon Combat, il y a des moments où il vaut mieux nous détendre, et croire que l’Univers continue à travailler pour nous en secret, même si nous ne pouvons pas comprendre.

Laissons donc l’Âme du Monde accomplir sa mission, et quand nous ne pouvons pas l’aider, la meilleure manière de collaborer avec elle est d’être attentif aux choses simples de la vie – au coucher du soleil, aux gens qui passent dans la rue, à la lecture d’un livre.

Cependant, dans bien des cas, le temps continue à passer, et rien d’exceptionnel ne se produit. Mais le vrai guerrier de la lumière est confiant. Comme les enfants sont confiants.

Parce qu’il croit aux miracles, les miracles commencent à se produire.

Parce qu’il a la certitude que sa pensée peut changer sa vie, sa vie commence à changer.

Parce qu’il est certain qu’il va rencontrer l’amour, cet amour apparaît.

De temps à autre, il est déçu. Quelquefois il se blesse.

Alors, il entend les commentaires : « Comme il est naïf ! »

Mais le guerrier sait que c’est le prix à payer. Pour chaque défaite, il a deux victoires à son actif.

Dans un livre intéressant et minuscule, « Le Bréviaire de la Chevalerie médiévale », il y a un texte qu’il faut se rappeler dans ces moments d’attente :

« L’énergie spirituelle du Chemin utilise la justice et la patience pour préparer ton esprit. »

« C’est cela le Chemin du Chevalier. Un chemin facile et en même temps difficile, parce qu’il oblige à laisser de côté les choses inutiles, et les amitiés relatives. C’est pourquoi, au début, on hésite tellement à le suivre.

« Voici le premier enseignement de la Chevalerie : tu effaceras ce que jusqu’à présent tu as écrit dans le cahier de ta vie : inquiétude, insécurité, mensonge. Et tu écriras, à la place de tout ça, le mot courage. En commençant le voyage avec ce mot, et en poursuivant avec la foi en Dieu, tu arriveras où tu dois arriver. »

Pourtant, nous continuons parfois à attendre – avec patience, résignation, courage – et les choses autour de nous ne bougent pas. Mais comme c’est la route que nous avons choisie, il est impossible que les bénédictions de la vie ne travaillent pas en notre faveur. Il faut donc une profonde réflexion sur ce que nous appelons « résultats » : notre destin se manifeste d’une manière que nous ne parvenons pas à comprendre totalement – mais il se manifeste ! Jorge Luís Borges a un conte magistral à ce sujet.

Il décrit la naissance d’un tigre qui passe une grande partie de sa vie dans la jungle africaine, mais finit par être capturé et emmené dans un zoo en Italie. Dès lors, l’animal pense que sa vie n’a plus de sens, et il ne lui reste plus qu’à attendre le jour de sa mort.

Un beau matin, le poète Dante Alighieri passe dans ce zoo, regarde le tigre, et l’animal lui inspire un vers – au milieu de milliers de vers – de la « Divine Comédie ».

« Toute la lutte que ce tigre a menée pour sa survie a permis qu’il se trouve ce matin dans ce zoo et inspire un vers immortel », dit Borges.

Comme ce tigre, nous avons tous une raison – une raison très importante – d’être ici, en ce moment, ce matin.

Alors, détendez-vous. Et soyez attentif.

Comments

  1. MC says:

    En 96 quand ma vie était mal, une amie de l’époque m’offre “l’alchimiste” pensant que cette lecture changerait quelque chose dans mon existence , et se fut le cas. 2012 ma vie est belle, je peux le dire, de plus ce nouveau bien être me permet de concrétiser un rêve d’enfant, mais je suis emplie de doutes et impatiente, et sur ma route je trouve “manuel du guerrier de la lumière” . Grace à cette lecture, je croie plus que jamais en moi pour achever ce rêve. Merci

  2. Yves Bourel says:

    La diversité, les contrastes, sont d’autres mots pour épreuves, obstacles. Sans cette diversité, ces contrastes je ne pourrais tester ma volonté, affiner mes objectifs, examiner plus profondement mon ame. Qu’est-ce que je veux vraiment? Pourquoi suis-je ici? Cette diversité, ces contrastes me donnent à chaque instant l’opportunité de m’interroger, d’affirmer ma volonté, de cristalliser mes pensees pour les manifester.
    Chaque seconde est une marche en avant dans l’inconnu. Au dela de la riviere, au dela de la foret, au dela des montagnes et des oceans, il y a les bras tendus de l’univers qui m’attendent, toujours, prêts à m’accueillir, m’embrasser et m’aimer.

  3. :) says:

    Dear Paulo,
    Here I am, relaxed, toes shaping like a fan, I am thinking about my pal, the theorist.)
    It is not a story about tiger, however, it still meows, is that Ok if I tell you about it?

    “You see wire telegraph is a kind of a very, very long cat, you pull his tail in New York and his head is meowing in LA. Do you understand this? And radio operates the same way. You send signals here, they receive them there. The only difference is that there is no cat…”Albert Einstein

    Not a bad one, hey?
    Things are not moving along this way, did you forget to look?
    Right oh, beijos, everything is in the energy …

    Marie-Christine :)

  4. :) says:

    Cher Paulo,
    Ca y est je suis la, detendue, les orteils en eventail. Je pense a mon copain,… le theoriste.:)
    C’est pas une histoire de tigre mais ca fait miaou quand meme. allez tu veux que je te la raconte?

    “You see wire telegraph is a kind of a very, very long cat, you pull his tail in New York and his head is meowing in Los Angeles. Do you understand this? And radio operates the same way. You send signals here, they receive them there. The only difference is that there is no cat……” Albert Einstein

    Elle est pas mal celle la, hey?

    Ca bouge pas trop de ce cote , tu as oublie de regarder, non?

    Allez, beijos, tout est dans l’energie.:)

    Marie-Christine

  5. Frederico says:

    Bonjour Paulo Coelho
    vos textes sont pour moi une source d’inspiration et de réfléxion, merci pour tout le partage. Je vous souhaite une belle journée.

  6. :) says:

    “Aimer c’est chercher consciemment ce qui nous a manque et retrouver le plus souvent inconsciemment ce que nous avons deja connu.”
    Christiane Olivier

  7. Giraud françoise says:

    Cher Paulo,
    C’est le message que j’attendais en ce moment, le courage, et croire en la vie. je viens de relire l’alchimiste, j’addore ce livre, comme vous Paulo, merci encore, amour, françoise

  8. Yajna says:

    Dearest Paulo,

    Who dares, wins. Hmmm.. Interesting concept, dare.. Dare to make a difference.. Dare to change.. Dare to live.. Dare to love.. Dare to dream.. Even if the dream seems far away.. Even if your love seems far away.. Even if your are scared.. Dare to go for it. Have the courage to face any fear that gets in your way, look it in the eye and squash it, tear it and throw it in the trash. Then get up and smile, and dare to go on dreaming until you’ve reached it.
    Hmmm.. Perfectly said Paulo.

    Thank you for being.
    Yajna

  9. Tamara says:

    Wow Wian That is a great answer. My motto is live life to the fullest the best way you can. Seize the Day.

    Tamara

  10. Wian Prinsloo says:

    I live every day to praise and worship God and bring honour to His name; to help people and bring out the best in everyone I meet; and to better myself physically and emotionally to do whatever I put my mind to.

  11. Exactly! :D
    Beijo!
    Marta ;)