“Prière du pardon “(Aleph)

IN ENGLISH HERE: Forgiveness
EM PORTUGUES AQUI: Oraí§í£o do Perdí£o
EN ESPANOL AQUI: “Te perdono porque te amo y tu to me amas”

_________________________________

Hilal and I, 2006

– Souvenez-vous de l’Aleph. Souvenez-vous de ce que vous avez ressenti, au moment. Les paroles, explications et reponses ne serviront jamais a rien sinon pour vous embrouiller encore plus sur ce qui est deja assez complexe.

– Je ne sais pas non plus precisement pourquoi je dois pardonner a l’homme que j’aime.

Hilal cherche l’inspiration sur les murs dores,les colonnes, les personnes qui entrent a cette heure du matin, aux flammes des bougies allumees.

-Je pardonne a la fille – Non parce que je suis devenue sainte mais parce que je ne veux plus endurer cette haine. Hair fatigue.
“Je pardonne tout et tous, meme toi,je te pardonne parce que je t’ai aime et parceque tu ne m’aimes pas. Je pardonne parceque tu m’as rejete et j’ai perdu mon pouvoir.”

Elle ferme les yeux et leve les mains vers le plafond.

– Je me suis liberee de la haine par le moyen du pardon et de l’amour. Je comprends que la souffrance quand elle ne peut pas etre evitee est ici pour me faire avancer en direction de la gloire.

Hilal parle doucement mais l’acoustique de l’eglise est si parfaite que tout ce qu’elle dit parait faire echo aux quatre coins.

Les larmes que j’ai verse, je pardonne.
Les souffrances et les deceptions, je pardonne.
Les trahisons et les mensonges, je pardonne.
Les calomnies et les intrigues, je pardonne.
La haine et la persecution, je pardonne.
Les coups qu’ont m’a donne, je pardonne.
Les reves detruits, je pardonne.
Les espoirs morts, je pardonne.
La desaffection et la jalousie, je pardonne.
L’indifference et la mauvaise volonte, je pardonne.
L’injustice au nom de la justice, je pardonne.
La colere et les maltraitements, je pardonne.
La negligence et l’oubli, je pardonne.
Le monde avec tout son mal, je pardonne.

Elle baisse les bras, ouvre les yeux et place ses mains sur son visage.
Je m’approche pour l’embrasser, mais elle fait un signal avec ses mains.
– Je n’ai pas encore termine.
Elle referme ses yeux et regarde en haut.
– Je me suis egalement perdue moi-meme. Que toutes ces infortunes de passage, ne soient jamais un fardeau dans mon coeur.

Au lieu du chagrin et du ressentiment, j’y mets de la comprehension et de l’entente.
Au lieu de la revolte, j’emploie la musique qui sort de mon violon. Au lieu de la douleur, j’y mets l’oubli.
Au lieu de la vengeance, j’y place la victoire.

Je serai naturellement capable d’aimer au-dessus de toutes les desaffections.
De donner meme quand je suis depossedee de tout.
De travailler joyeusement meme quand je me trouve au milieu de tous les obstacles.
De secher les larmes meme encore lorsque je pleure.
De croire meme lorsque je suis discreditee.

Elle ouvre les yeux, pose ses mains sur ma tete et dit avec toute une autorite qui vient d’en haut:
-C’est ainsi, Ce sera comme cela.

______________________

ALEPH EN FRANçAIS: SORTIE LE 5 OCTOBRE
ALEPH EN FRANçAIS (AMAZON.FR)

( Merci pour traduire, Marie-Christine!)