La conversation au ciel

La conversation au ciel

Abd Mubarak se rendait í  La Mecque, quand il ríªva une nuit qu’il était au ciel. Lí -haut, il entendit deux anges qui conversaient.

« Combien de pèlerins sont venus cette année dans la ville sainte ? demanda l’un.

– Six cent mille, répondit l’autre.

– Et, de tous ceux-lí , combien ont vu leur pèlerinage approuvé ?

– Aucun. Cependant, il y a í  Bagdad un cordonnier du nom d’Ali Mufiq ; il n’a pas fait le voyage, mais son pèlerinage a été approuvé et ses grí¢ces ont bénéficié aux six cent mille pèlerins. »

Quand il se réveilla, Abd Mubarak se rendit í  la cordonnerie de Mufiq et il lui raconta son ríªve.

« Au prix de grands sacrifices, j’avais réussi í  rassembler 350 pièces, dit en pleurant le cordonnier. Mais au moment de partir pour La Mecque, j’ai découvert que mes voisins avaient faim. Je leur ai distribué l’argent, sacrifiant mon pèlerinage. »